Un jeune internaute algérien, partisan du mouvement de contestation anti-régime «Hirak», a été condamné lundi 4 janvier à trois ans de prison pour avoir publié des mèmes se moquant du président Abdelmadjid Tebboune et de la religion, rapportés par une ONG et son avocat.

«Walid Kechida est malheureusement condamné à 3 ans de prison avec une amende. L’heure est très sérieuse où nous attendions sa libération aujourd’hui », a déclaré Kaci Tansaout, coordinateur du Comité national pour la libération des prisonniers (CNLD), une association qui vient en aide aux prisonniers d’opinion en Algérie.

«Nous devons tous nous mobiliser aux côtés des avocats lors du procès en appel. Maintenant, nous devons tous nous mobiliser aux côtés des avocats lors du procès en appel», a-t-il ajouté. Cette lourde condamnation a été confirmée par l’un des avocats, Me Moumen Chadi.

Le parquet de Sétif, dans le nord-est du pays, avait demandé cinq ans de prison contre Walid Kechida, 25 ans, accusé d’avoir «insulté le président», «les préceptes de l’islam» et «l’État officiel».

Algérie : Le militant est en détention provisoire depuis plus de huit mois

Le militant, connu des jeunes de Sétif, est en détention provisoire depuis plus de huit mois pour avoir publié des «mèmes», images détournées de manière humoristique sur les réseaux sociaux, et affectant les autorités et la religion.

De nombreux opposants et militants du «Hirak» ont été arrêtés, jugés et condamnés en Algérie dans un climat de répression contre les opposants, les médias indépendants et les blogueurs.

Selon la CNLD, les arrestations et les arrestations visant des militants anti-régime sont des événements quotidiens malgré l’arrêt des manifestations hebdomadaires du «Hirak» depuis la mi-mars en raison de la pandémie de Covid-19.

Maghrébins du Québec et Canada
Maghrébins du Québec et Canada

Maghrebins.ca est un portail dédié à informer la communauté maghrébine au Québec et au Canada. Conçu pour servir un bassin de plus de 210 000 maghrébins. Celui-ci comprend et réunit des marocains, des algériens, des tunisiens et bien d’autres communautés!