Le scientifique français Didier Raoult a récemment parlé de l’augmentation des cas de COVID-19 en France, suggérant que les Nord-Africains ont contribué à déclencher la deuxième vague de COVID-19 dans le pays.

« A Marseille, les choses semblent avoir commencé en juillet avec un virus mutant d’Afrique du Nord », a-t-il déclaré dans une interview accordée à Cnews lundi.

Il a affirmé que le virus était venu avec des personnes qui faisaient des allers-retours sur des bateaux à destination et en provenance du Maghreb.

«Depuis, il y a d’autres virus mutants en circulation et si en juillet, nous avons eu beaucoup de jeunes positifs, maintenant tous les âges sont touchés, sauf les enfants», dit-il.

Didier Raoult, qui est à la tête de l’IHY Mediterranee Infection, a également évoqué les risques de transmission de l’infection lors des mariages, en citant deux exemples.

«Nous savons qu’à Marseille, les mariages entre Roms ou les partis de la communauté juive étaient des sources extrêmement importantes de contagion», a-t-il déclaré.

Le scientifique a conseillé aux citoyens français de faire preuve de «bon sens» et de «restreindre les rassemblements», en particulier pour les personnes qui ont des relations sociales étroites.

Il a fait valoir que pendant les mariages, il est difficile d’empêcher les gens de danser en même temps.

«La contagion est plus importante, car plus personne ne pense à demander, personne ne pense à mettre du gel sur les mains [lors des mariages].»

Le scientifique français a rappelé l’augmentation du nombre de cas de COVID-19 en France, affirmant qu ‘«il y a plus de cas aujourd’hui qu’il y a trois semaines ou un mois».

Il a rassuré les citoyens qu’avec de la vigilance et plus de responsabilité, ils peuvent arrêter la propagation du virus.

«Nous devons essayer de continuer à mener une vie normale, tout en veillant à ne pas nous surexposer, nous et nos familles, au risque de transmission de cette maladie contagieuse.»

La France fait partie des pays qui signalent des milliers de cas quotidiens de COVID-19 depuis le début de la pandémie.

À ce jour, le pays européen a enregistré plus de 387 000 cas de COVID-19, 98 507 guérisons et plus de 30,95 décès.

En mai, la BBC a cité un médecin qui avait suggéré que le virus était arrivé en France en décembre 2019.

Au Maghreb, des pays comme le Maroc n’ont signalé les premiers cas de COVID-19 qu’en février ou mars. Le Maroc et la Tunisie, par exemple, ont signalé leurs premiers cas de COVID-19 le 2 mars, tandis que l’Algérie a confirmé son premier cas le 25 février.

Les États-Unis sont un épicentre mondial du COVID-19 avec plus de 6,65 millions de cas, dont plus de 3,61 millions de guérisons et 198 000 décès.

L’Inde et le Brésil ont également confirmé des millions de cas et des centaines de décès surviennent quotidiennement.

Maghrébins du Canada
Maghrébins du Canada

Maghrebins.ca est un portail dédié à informer la communauté maghrébine au Québec et au Canada. Conçu pour servir un bassin de plus de 210 000 maghrébins. Celui-ci comprend et réunit des marocains, des algériens, des tunisiens et bien d’autres communautés!