Le président français Emmanuel Macron a exclu la possibilité d’une guerre entre l’Algérie et le Maroc dans une interview au journal français Le Point.

S’adressant à l’écrivain algérien Kamel Daoud, Macron a déclaré qu’il ne voulait pas croire que les deux pays entreraient en guerre « parce que ni l’Algérie ni le Maroc ne sont des puissances irrationnelles.

« La tension entre les deux pays est là et elle est réelle », a déclaré Macron. « Ce qui est alarmant, c’est quand la tension devient la structure du fait national et de la vie politique dans les deux pays. »

« Je ne crois pas qu’une guerre soit une réalité qui se produirait », a-t-il déclaré.

Le président français a également déploré la « distance » qu’il a vue se créer à la suite des spéculations de guerre de certains, ajoutant qu’il voit même « la volonté de faire la guerre » chez certaines autres personnes.

Alors que les relations entre le Maroc et l’Algérie sont tendues depuis des décennies, principalement en raison du soutien de l’Algérie au Front séparatiste Polisario, ces dernières années ont vu une escalade significative.

En août 2021, Alger a unilatéralement rompu tous les liens avec Rabat, accusant le Maroc d’être à l’origine des incendies de forêt qui ont ravagé les forêts algériennes.

Le Maroc a nié les allégations et proposé un « dialogue fraternel » pour régler des divergences vieilles de plusieurs décennies. Mais le régime algérien a ignoré l’offre marocaine, choisissant plutôt d’alimenter davantage les hostilités en fermant son espace aérien au Maroc et en accusant le royaume de conspirer pour saper les intérêts algériens et « saboter la démocratie algérienne.

Dans son interview au journal français Le Point, Macron a également déclaré que la France ne présenterait pas d’excuses à l’Algérie pour sa colonisation, affirmant qu’il n’y avait « pas besoin » de demander pardon.

Maghrébins du Canada
Maghrébins du Canada

Maghrebins.ca est un portail dédié à informer la communauté maghrébine au Québec et au Canada. Conçu pour servir un bassin de plus de 210 000 maghrébins. Celui-ci comprend et réunit des marocains, des algériens, des tunisiens et bien d’autres communautés!