L’impact des voyages et des vacances sur la santé n’est pas nouveau, mais une étude récente a révélé des résultats surprenants sur les avantages des vacances sur la performance des employés en particulier et sur l’économie du pays en général.

Il est communément admis que les voyages et les vacances ont un impact positif sur la santé humaine, en particulier sur la santé mentale. Cependant, certaines études antérieures ont soulevé des questions sur la validité de cela, selon le journal allemand « Süddeutsche Zeitung ». Les vacances affectent-elles négativement la santé humaine ?

L’Association fédérale de l’industrie touristique allemande (BTW), le cabinet de conseil Ernst & Young, a commandé une analyse de la question des effets des vacances sur la santé. Ernst & Young a découvert que les personnes qui voyageaient au moins une semaine par an tombaient beaucoup moins malades que les personnes qui ne voyageaient pas. Le nombre de jours de maladie pour les personnes qui n’aiment pas voyager a atteint 23 jours de maladie par an, contre seulement 14 jours pour les vacanciers, ce qui fait économiser beaucoup d’argent à l’assurance maladie.

Une série d’effets positifs sur les personnes, les entreprises et l’économie ont également été surveillés. Les personnes qui partaient en vacances, indépendamment de leur âge et de leur revenu, évaluaient leur santé plus positivement, étaient moins préoccupées par leur santé et avaient une vie plus heureuse, a rapporté Reise vor9.

Selon l’analyse, les voyages et les vacances ont des effets économiques bénéfiques : en Allemagne, 8,8 % des journées de travail annuelles sont perdues pour cause de maladie. Ainsi, le coût économique total de la maladie représenterait 20 % du PIB, soit l’équivalent d’environ 713 milliards d’euros. En bref, « moins il y a de jours de maladie, moins les coûts sont élevés pour l’entreprise et pour l’économie dans son ensemble ».

Maghrébins du Canada
Maghrébins du Canada

Maghrebins.ca est un portail dédié à informer la communauté maghrébine au Québec et au Canada. Conçu pour servir un bassin de plus de 210 000 maghrébins. Celui-ci comprend et réunit des marocains, des algériens, des tunisiens et bien d’autres communautés!