Abdelaziz Bouteflika, réélu pour un quatrième mandat, a nommé lundi 5 mai, son gouvernement de 34 membres, dont sept femmes :

 

      • Nouria Benghebrit, ministre de l’Éducation nationale
      • Dalila Boudjemaâ, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement

  • Nadia Labidi, ministre de la Culture
  • Mounia Meslem, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme
  • Zohra Derdouri, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication
  • Nouria Yamina Zerhouni, ministre du Tourisme et de l’Artisanat
  • Aïcha Tagabou, ministre déléguée auprès du ministre du Tourisme et de l’Artisanat chargée de l’Artisanat

 

Maroc : une présence féminine limitée 

Le Maroc quant à lui compte moins de femmes dans son trente et unième gouvernement, nommé le 10 Octobre 2013, et dirigé par M Benkirane, et qui compte 38 ministres dont six femmes :

 

  • Bassima Hakkaoui, ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social.
  • Fatema Marouane, ministre de l’Artisanat, de l’Economie sociale et solidaire.
  • Mbarka Bouaida, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.
  • Soumiya Benkhaldoun, ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres.
  • Hakima El Haite, ministre déléguée auprès du ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, chargée de l’environnement.
  • Charafat Afilal, ministre déléguée auprès du ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, chargée de l’eau.

3 femmes seulement en Tunisie

En Tunisie, les femmes sont moins présentes que chez ses deux voisins, dans le gouvernement de Mehdi Jomaâ, institué le 29 janvier 2014. Et compte 29 membres, dont deux femmes ministres seulement et une secrétaire d’état :

 

  • Najla Harrouch Moalla, ministre du Commerce et de l’Artisanat.
  • Amel Karboul, ministre du Tourisme.
  • Neila Chaabane Hammouda, secrétaire d’Etat chargée des Affaires de la femme et de la famille.

Ce petit comparatif des gouvernements des trois pays du Maghreb arabe, déduit que le Maroc opte pour une construction moins féministe que l’Algérie. Doit-on en conclure que la femme algérienne est plus responsable que les femmes marocaines et tunisiennes ? Ou bien l’Etat algérien serait-t-il plus apte à faire confiance à ses femmes plus que ses voisins ?

Maghrébins du Québec et Canada
Maghrébins du Québec et Canada

Maghrebins.ca est un portail dédié à informer la communauté maghrébine au Québec et au Canada. Conçu pour servir un bassin de plus de 210 000 maghrébins. Celui-ci comprend et réunit des marocains, des algériens, des tunisiens et bien d’autres communautés!