Pour avoir le visa pour les Emirats, il faut avoir la “chance” d’avoir dépassé la quarantaine. Sinon, c’est niet. L’Etat des Emirats a décidé que les jeunes algériens mais aussi tunisiens et égyptiens n’auront pas accès à ses terres s’ils n’ont pas dépassé la barre des 40 ans.

La mesure est appliquée depuis des semaines déjà. Le 18 septembre dernier, Echourouk, indiquait déjà que les Algériens – comme les tunisiens et égyptiens – de moins de 40 ans étaient indésirables aux Emirats.

Echourouk indiquait que les Emirats exigeaient pour les algériennes de moins de quarante ans d’être accompagnées d’un Kafil (garant) ou de verser 100.000 dinars à l’agence de voyage qui le restituera au retour. Dans le cas où la personne concernée ne revient pas, la somme sera utilisée par l’Etat émirati comme frais pour engager des poursuites judiciaires contre elle et l’agence de voyage.

Selon El Watan, l’application est très stricte. Un groupe de journalistes algériens invités à couvrir un évènement international à Dubaï a reçu le message : niet. Motif, ces journalistes “n’ont pas encore atteint l’âge nécessaire” pour avoir le droit au visa.

Le journal rappelle que tous les citoyens des pays du Golfe et la majorité des pays occidentaux sont dispensés de visa. Les Marocains font partie des “privilégiés” qui peuvent séjourner 30 jours sans visa aux Emirats.

El Khabar confirme de son côté que la mesure existe et que les services consulaires des Emirats se contentent d’informer les “jeunes” que leur demande était rejetée. Selon ce journal, la mesure concerne également l’Egypte et le Soudan qui passent par des situations sécuritaires délicates.

Comble de l’ironie, ajoute le journal, la mesure intervient après l’ouverture d’une ligne directe de la compagnie aérienne émiratie entre Alger et Dubaï.

El Watan s’interroge, lui aussi, sur l’absence de réaction du gouvernement algérien devant cette “situation inédite” alors que la mesure prise par les Emirats “porte atteinte à l’image de l’Algérie qui est, selon le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, “un havre de paix””. Et c’est un pays considéré comme “frère et ami” qui met en doute le discours officiel algérien…”

Maghrébins du Canada
Maghrébins du Canada

Maghrebins.ca est un portail dédié à informer la communauté maghrébine au Québec et au Canada. Conçu pour servir un bassin de plus de 210 000 maghrébins. Celui-ci comprend et réunit des marocains, des algériens, des tunisiens et bien d’autres communautés!