Le Marocain Abdelhaq Sari, vice-président de la Commission de la sécurité publique de Montréal, a été vivement critiqué pour avoir rendu visite à sa mère au Maroc pendant l’état d’urgence sanitaire.

Le conseiller municipal du district de Abdelhaq Sari a dû prendre un avion pour le Maroc pour assister sa mère, une femme de 79 ans en perte d’autonomie. «J’ai dû quitter [le pays] pour un voyage important au Maroc, afin de rejoindre ma mère, âgée de 79 ans, veuve et non indépendante depuis plusieurs mois, pour l’aider à déménager. dans une résidence plus adaptée à ses besoins », explique-t-il.

Pour justifier son déplacement, le député élu de l’opposition a ajouté qu’en tant que fils aîné, il devait accompagner sa mère à l’hôpital et l’aider à déménager vers un logement plus sûr et plus adapté, d’autant plus qu’elle souffre de diabète et d’anémie.

«Ce n’était pas des vacances, ma femme et mon fils sont restés à Montréal. Je n’avais pas d’autre choix que d’aller l’aider à déménager, j’étais la personne de ma famille la mieux placée pour prendre soin d’elle et prendre en charge son déménagement », a déclaré Abdelhaq Sari depuis la résidence de sa famille à Rabat.

Maghrébins du Québec et Canada
Maghrébins du Québec et Canada

Maghrebins.ca est un portail dédié à informer la communauté maghrébine au Québec et au Canada. Conçu pour servir un bassin de plus de 210 000 maghrébins. Celui-ci comprend et réunit des marocains, des algériens, des tunisiens et bien d’autres communautés!