Une des plus grandes erreurs du parti québécois, lors de la campagne pour les élections du 7 avril 2014, aura été de sous-estimer la valeur de Philippe Couillard.
Considéré comme un nouveau venu puisqu’il n’a remplacé Jean Charest qu’en 2012, c’est-à-dire que sa carrière de leader politique ne pèse que 18 mois.

Cette faible ancienneté et la brèche ouverte par la dissidente Houda Pépin ont donné des arguments à ses détracteurs pour essayer de le discréditer en le faisant passer pour quelqu’un d’hésitant, qui change souvent d’avis et qui manque de leadership.
Mais, au cours de la campagne électorale, les québécois vont découvrir un Philippe Couillard fonceur, sûr de lui, maîtrisant ses dossiers et les enjeux tout en étant proche des préoccupations des citoyens.
Il a redonné confiance aux troupes du parti libéral du Québec(PLQ) et il a réussi à les mobiliser après un petit passage à vide.
Les « péquistes » qui présentaient le PLQ comme étant en manque de candidats de valeurs suite à des départs importants vont être désarçonnés en découvrant les 3 trios (Santé, Éducation et Économie) que leur avait préparés le docteur Couillard.
Les élections qui étaient pratiquement gagnées d’avance par le parti québécois(PQ) vont alors prendre un nouveau départ.
Le premier débat des chefs, qui s’est déroulé le jeudi 20 mars 2014 va tourner à la débandade pour le PQ de Mme Marois, attaquée de toutes parts par les autres candidats, même si beaucoup de médias ont minimisé les dégâts.

Philippe Couillard, en bref

Philippe Couillard est né le 26 juin 1957 à Montréal (Québec). C’est un médecin spécialisé en neurochirurgie. Il a été ministre québécois de la Santé et des Services sociaux de 2003 à 2008 dans un gouvernement dirigé par Jean Charest.
Philippe Couillard est élu député de la circonscription électorale de Mont-Royal à l’élection de 2003, puis à la circonscription de Jean-Talon lors des élections de 2007.
Le 9 décembre 2013, il est élu député de la circonscription d’Outremont lors d’une élection partielle, suite à la démission de Raymond Bachand.

Philippe Couillard, premier ministre : une question de temps

Si les élections du 7 avril 2014 ne permettaient pas au PLQ de prendre le pouvoir, elles auront, au moins eu le mérite de faire gagner au Québec un autre grand homme politique digne de diriger le Québec.
Si Phillipe Couillard n’est pas premier ministre dès le 7 avril, ce sera partie remise.

Maghrébins du Québec et Canada
Maghrébins du Québec et Canada

Maghrebins.ca est un portail dédié à informer la communauté maghrébine au Québec et au Canada. Conçu pour servir un bassin de plus de 210 000 maghrébins. Celui-ci comprend et réunit des marocains, des algériens, des tunisiens et bien d’autres communautés!