C’est pourquoi, il est vital, pour tout citoyen de bien connaître comment les députés sont choisis et quels sont tous leurs rôles.

1) L’élection des députés

Les députés sont élus au suffrage universel; c’est-à-dire sur la base de toutes les voix des électeurs d’un territoire. Au Québec, ce territoire correspond à une circonscription électorale.

Une circonscription (appelée familièrement « comté ») est une communauté déterminée en fonction de critères géographiques, démographiques et sociologiques. Chaque circonscription compte un seul député.
Les députés sont choisis par les électeurs des circonscriptions électorales au moment des élections et ils siègent à l’Assemblée nationale.
Au Québec, l’Assemblée comporte 125 députés élus dans autant de circonscriptions.

Qui peut être député ?

Au Québec, la Loi électorale précise que toute personne qui souhaite se porter candidate au poste de député lors d’une élection doit remplir les conditions suivantes :
• avoir la citoyenneté canadienne
• être âgée d’au moins 18 ans
• être domiciliée au Québec depuis au moins 6 mois
• ne pas être soumise au régime de la curatelle ou être privée de ses droits électoraux.
Les citoyens qui élisent les députés, sont des électeurs; ils doivent répondre aux mêmes conditions, en plus d’être inscrits sur la liste électorale permanente.
Un candidat peut se présenter pour une formation politique. Il peut aussi tenter de se faire élire comme député indépendant, c’est-à-dire sans affiliation à un parti.

Comment devenir député?

Pour devenir député, les candidats doivent se faire élire lors :
• d’élections générales, qui se déroulent simultanément dans toutes les circonscriptions (comtés) du Québec
ou
• d’une élection partielle (appelée aussi élection complémentaire), tenue dans une circonscription suite à la démission, au décès d’un député ou encore suite à une décision judiciaire.

Le Mode de scrutin et la durée du mandat

Au Québec, les députés sont élus par un mode de scrutin majoritaire uninominal à un tour :
• majoritaire : le candidat qui a obtenu le plus grand nombre de voix est proclamé élu sans avoir à obtenir la moitié des votes exprimés et ce, peu importe le nombre de voix remportées par ses adversaires
• uninominal : il n’y a qu’un seul élu pour chacune des 125 circonscriptions électorales du Québec
• à un tour : l’électeur ne vote qu’une fois, ce qui permet aux résultats de l’élection d’être rapidement connus.
La durée du mandat collectif des députés, appelée législature, est prévue dans la Constitution. Elle ne dépasse pas 5 ans.

2) Rôles du député

Le député exerce trois principaux rôles dans un style qui lui est propre :
En tant que

législateur

, il étudie, analyse et vote les projets de loi à l’Assemblée nationale. Ce rôle s’exerce en plusieurs étapes, tant à l’Assemblée Nationale qu’en commission parlementaire.
En tant que

contrôleur de l’action gouvernementale

, le député a plusieurs moyens mis à sa disposition autant à l’Assemblée qu’au sein des commissions parlementaires pour interroger le gouvernement sur ses actes.
Son troisième rôle consiste à servir d’

intermédiaire entre ses électeurs et l’administration publique

. Il s’assure que sa communauté reçoive sa juste part des programmes publics. À l’écoute des besoins de ses concitoyens sans oublier ses autres tâches. Il partage son temps entre le Parlement et sa circonscription.
En plus de ces 3 rôles, le député adopte occasionnellement celui d’« ambassadeur de l’Assemblée », qu’il exerce lors de sa participation à des missions à l’étranger. Ces missions ont lieu dans le cadre des relations interparlementaires de l’Assemblée. Elles constituent l’occasion, pour le député, de discuter avec d’autres parlementaires des différents enjeux de l’heure ainsi que de promouvoir l’Assemblée et les intérêts du Québec.

3) Rémunération et allocations des députés

La rémunération régulière du député comporte :
• une indemnité de base
• une indemnité supplémentaire, si le député exerce certaines fonctions parlementaires ou ministérielles.
Les députés ont aussi droit à des allocations pour rembourser :
• les dépenses qu’ils engagent dans l’exercice de leurs fonctions
• les frais encourus pour les déplacements entre leur circonscription électorale et l’hôtel du Parlement ou pour participer à des activités politiques au Québec
• leurs frais de logement à Québec.
Les députés disposent de fonds pour l’exercice de leurs fonctions dans leur circonscription. Ces sommes couvrent notamment les frais de location d’un local, les frais administratifs et l’enveloppe salariale destinée à leur personnel.

Maghrébins du Québec et Canada
Maghrébins du Québec et Canada

Maghrebins.ca est un portail dédié à informer la communauté maghrébine au Québec et au Canada. Conçu pour servir un bassin de plus de 210 000 maghrébins. Celui-ci comprend et réunit des marocains, des algériens, des tunisiens et bien d’autres communautés!