Plusieurs associations de protection des animaux ont dénoncé les mauvais traitements infligés à de nombreux animaux nés et vendus vivants en France pour être abattus dans les pays arabes. Des images insoutenables de ces animaux lors de leur transport vers le Maghreb ont été diffusées dans un reportage de France Info.

Les responsables de l’association n’ont pas apprécié le sort de ces animaux. Selon Adeline Colonat, membre de l’association Welfarm qui a assisté au transport de ces animaux dans les ports de Sète, il s’agit d’un défilé interminable de camions qui remplissent les cargos de plusieurs étals d’animaux, bovins, ovins et ovins dans le port de Carthagène en Espagne pendant la chaleur de juillet et août.

Dans les images diffusées par les associations au port de Carthagène, les animaux sont sévèrement battus avec des chocs parfois électriques. L’un de ses animaux qui s’est échappé et a tenté de s’échapper par la mer a été attrapé et battu avant d’être traîné dans le conteneur.

Pour Welfarm, il s’agit de la viande d’animaux mâles non désirée en France mais exportée vers ces pays du Maghreb. «Les animaux sont nés en France dans des fermes intensives ou petites. Ensuite, ils passeront par des centres de collecte où les animaux sont regroupés selon leur taille et leur poids. Ils sont ensuite transportés par camion jusqu’au port de Sète ou à Carthagène ou Tarragone », précise Adeline Colonat.

Ces cargos peuvent contenir jusqu’à 3 000 animaux qui subissent un traitement dégradant avant d’atteindre leur destination finale. La durée du voyage peut varier entre deux ou 15 jours selon le pays de destination. Le militant déplore également les conditions d’abattage. «Nous savons que dans ces pays, il n’y a pas d’infrastructure nécessaire pour l’abattage.

Au-delà de l’abattage sans étourdissement, c’est l’agonie de l’animal qui est très longue ». Selon cela, la mise à mort de ces animaux est interminable et les éleveurs ne peuvent pas se permettre d’immobiliser les animaux. «Ils courent après eux, ils les frappent, ils les traînent avec des cordes, ils les pendent par les jambes. C’est vraiment toute la partie qui précède la mort qui est insupportable pour l’animal », se lamente-t-elle. Selon Adeline Colonat, la France ne devrait envoyer que des carcasses et de la viande.

Maghrébins du Québec et Canada
Maghrébins du Québec et Canada

Maghrebins.ca est un portail dédié à informer la communauté maghrébine au Québec et au Canada. Conçu pour servir un bassin de plus de 210 000 maghrébins. Celui-ci comprend et réunit des marocains, des algériens, des tunisiens et bien d’autres communautés!