En voulant rentre hommage à la mémoire du chef d’Al-Qaïda « Oussama Ben Laden » retrouvé et tué le 02 Mai 2011 dans sa cachette à Abbottabad à 125 Km de la capitale Islamabad par une brigade spéciale américaine, l’imam radical Maulana Abdul Aziz dirigeant l’école pour filles Jamia Hafsa située près de la capitale pakistanaise, a inauguré la nouvelle bibliothèque, en la nommant en Ourdou « Bibliothèque d’Oussama ben Laden, le Martyr ».

Le nom de la bibliothèque peu habituel, a attiré plus d’une attention au Pakistan, où les étudiants religieux ont toujours un jugement anti-américain, et célèbrent toujours et encore l’homme présumé derrière les attentats du 11 septembre.

Cependant, l’image de Ben Laden n’est plus la même auprès des Pakistanais ces quelques dernières années. Confrontés aux morts des leurs dans la guerre face aux talibans, ils ont de moins en moins d’indulgence pour le militantisme radical.

Les arrestations des leaders talibans et des complices de Ben Laden par les autorités du pays, ont crées une crainte auprès de la population pour montrer son symbole, et ses représentations existantes ont été simplement abandonnées au soleil ou emportées par les pluies.

L’imam Aziz quant à lui, malgré toutes les confusions vis-à-vis de Ben Laden, considère que ce dernier est une figure symbolique. Selon les dits de son porte parole Tehsin Ullah ; « Aziz considère Oussama ben Laden comme un héros et un martyr, c’est pourquoi il a donné son nom à la bibliothèque ».

Les écoles religieuses au Pakistan accueillent des dizaines de milliers d’étudiants, à qui sont fournies des chambres gratuitement, pension, frais de scolarités… Certaines de ces écoles ont même tendance à durcir les étudiants, en les rendant des « militants»

L’école Jamia Hafsa, dont la bibliothèque rend hommage à Ben Laden, ne dispose apparemment d’aucun livre ou de portraits sur ce dernier : constat de la visite de l’Associated Press. Le directeur Abdul Rehman, confirme que la bibliothèque ne dispose que de livres sur l’enseignement et l’éducation en Islam.

Lors de la visite, Abdul Rehman, a refusé de parler de Ben Laden, et a certifié que les jeunes étudiants étudiaient aussi des notions d’ordinateur, et s’est opposé aux journalises voulant les interroger, déclarant que l’islam ne permet pas aux filles d’interférer avec des hommes, à moins qu’ils ne fassent partie de leur famille.

Maghrébins du Québec et Canada
Maghrébins du Québec et Canada

Maghrebins.ca est un portail dédié à informer la communauté maghrébine au Québec et au Canada. Conçu pour servir un bassin de plus de 210 000 maghrébins. Celui-ci comprend et réunit des marocains, des algériens, des tunisiens et bien d’autres communautés!