«J’ai payé des millions de dollars en taxes. Des millions de dollars. Et vous pourrez le voir », a déclaré Donald Trump lors du débat présidentiel de mardi, puis Joe Biden intervint «InchAllah?»

La plupart des téléspectateurs du débat n’ont probablement pas remarqué l’utilisation par Biden de l’une des expressions préférées du monde musulman, «InchAllah», qui signifie «si Dieu le veut» ou «si Dieu le veut». Un spectateur musulman bien familiarisé avec la langue vernaculaire ne l’aura peut-être même pas remarqué à moins que quelqu’un ne le fasse remarquer et rejoue le clip plusieurs fois.

La prononciation de Biden a été, sans surprise, dépassée par son accent américain. «Inshaalaa», a-t-il dit, plutôt que «InchAllah», sonnant presque du Sud malgré le fait d’être originaire de Scranton, en Pennsylvanie. Il l’a également dit comme s’il s’agissait d’une question plutôt que d’une déclaration, même si cela n’était peut-être pas intentionnel. Et il l’a dit alors que Trump plaisantait avec le modérateur du débat Chris Wallace, noyant presque Biden.

Pour l’oreille inexpérimentée, l’interjection aurait pu ressembler à une autre divagation absurde de «Oncle Joe». Ses adversaires et ses partisans se moquent souvent de l’ancien vice-président pour avoir semblé avoir quelques vis desserrées dans sa vieillesse.

Mais certains observateurs ont rapidement repris la tentative du candidat démocrate de se rapprocher de ses électeurs musulmans américains et de montrer sa conscience culturelle.

https://www.youtube.com/watch?v=rruj3hEJtbo&feature=youtu.be&t=10

Maghrébins du Québec et Canada
Maghrébins du Québec et Canada

Maghrebins.ca est un portail dédié à informer la communauté maghrébine au Québec et au Canada. Conçu pour servir un bassin de plus de 210 000 maghrébins. Celui-ci comprend et réunit des marocains, des algériens, des tunisiens et bien d’autres communautés!